BIOGRAPHIE

Savez-vous vraiment par quelle gamme d'émotion un artiste peut passer pour atteindre une partie de ses rêves... Voici mon histoire...

 

Je suis née le 5 juin 1982 à Montréal, mais n'y a jamais vécu. J'ai grandi dans une campagne près de Saint-Jean-sur-Richelieu. Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours aimé les mots et la musique. Ma mère chantait beaucoup, jouait du piano et de la trompette alors je suis tombée dans la potion magique assez rapidement. Dès l'âge de 4 ans, j’ai commencé à composer des petits textes avec mélodie A Capella sous l'érable de notre cours... Ce n’était pas très élaboré comme chanson étant donné mon manque de vocabulaire... Avec le temps cela à évolué. Je faisais de petits spectacles à mon premier fan, ma grand-mère... J'ai vécue une enfance paisible sans problème majeur...

 

Vers l’âge de 11ans, on déménage à Beauharnois car mon père vient de perdre son emploi après 9 ans de loyaux services. Je me retrouve dans un univers totalement différents du précédent mais je suis tout de même contente, car fini la persécution vécue dans mon autre ville... Mais je m'étais totalement trompé sur se compte... La vie a fait le contraire... Dès l'âge de 13 ans, l'enfer commence... La chanson ''Exilée'' est sur se sujet... C'est à ce moment que les mots deviennent un exutoire, une libération de cette pression. J’ai fait lire mes textes à ma grand-mère et c’est à cet instant qu’elle m’a dit de ne pas lâcher et de persévérer. Elle m’a dit : ‘’Ce n'est pas du talent, mais un don que tu as, Natacha de pouvoir aller toucher les gens avec tes mots...’’ À ce moment, je ne m'imaginais pas encore faire connaître mes textes via ma voix, je désirais devenir simplement ''parolière''...

 

En 2005, j'entre dans une troupe du nom de  ''Boubourama'' et c'est à ce moment que j’ai réalisé pleinement que je voulais devenir auteure-interprète... J’ai alors fait des démarches pour trouver un compositeur, J’ai rencontré Louis Auclair, il me composa trois chansons, mais seulement une est terminé maintenant, car il mourut d'un cancer de la gorge. J’ai laissé mon rêve de côté un certain moment... Par la suite, Yvon Marcil est entré dans ma vie musicale. Il me composa 2 musiques de chansons pour mes textes, mais celui-ci meurt également et ce, quelques jours après la mort de mon grand-père. À ce moment, j’avais décidé que c'était terminé, que j’allais composé mes propres musiques. J’ai travaillé fort et j'ai amassé une vingtaine de chansons. Il y a un an, une femme du CJE, Dominique Morin, m'a dit qu'il existait un projet pour des artistes comme moi : ''Jeune Volontaire''.  J’ai sauté sur l'occasion et maintenant je suis sur le point de tenir mon premier ''EP'' dans mes mains.

 

Alors notre route n’est pas facile... Ce n'est pas instantané  mais si on y croit vraiment on y arrive un jour....

 

La route n'est pas terminée, la ballade ne fait que commencer...

 

Amicalement 


Natacha D.

-xxx-

 


CARTE